Les Châteaux

La Wasenbourg

 La ruine du château de la Wasenbourg émerge du feuillage des arbres tout en haut du Reisberg, sur les hauteurs vosgiennes. La façade à l’étage de la magnifique fenêtre gothique, sculptée dans un unique bloc de grès, est finement ajourée de lancettes et de rosaces. On pénètre tout d'abord dans la basse cour par une jolie porte gothique avant de gravir l'escalier dont les marches de grès témoignent par leur usure irrégulière du nombre de pas qui les ont empruntés depuis 1275, date probable de la construction. L'élégant oriel qui le surplombe, et, tout en haut, vers les trois corbeaux; ces grosses pierres soutenaient le petit bastion nommé poivrière depuis lequel les soldats déversaient sur les assaillants, en guise de cadeaux de bienvenue, eau bouillante et pierres. Dans le logis, les deux fenêtres géminées du rez-de-chaussée, dans l'épaisseur du mur, de chaque coté de ces ouvertures, une
banquette a été taillée dans le grès. De là, la vue sur la vallée est superbe.
ACCES :
Roi de Rome à Niederbronn les Bains (67110) Oberbronn (67110)

Le vieux Windstein

Le château de Vieux-Windstein fut construit au 13e siècle par l'abbé de Neubourg; le Nouveau-Windstein, au 14ème
par Guillaume de Windstein : tous deux furent détruits par les troupes françaises en 1676. Ruines du Vieux-Windstein,
château semi-troglodytique vers 1200 : souterrains ; portes, fenêtres, citernes, couloirs, escaliers, salles, cachots et
puits profond de 41 mètres taillés dans le roc ; vestiges de l'enceinte, du donjon pentagonal.

ACCES :
D553 Windstein (67110)

Le nouveau Windstein

Le château de Nouveau-Windstein fut construit au 14ème par Guillaume de Windstein : et détruit par les troupes
françaises en 1676. Ruines du Nouveau-Windstein 14ème siècle : mur-bouclier, basse-cour, tour-logis à fenêtres
géminées gothiques, cheminées ; logis et portes d'entrée ogivales avec bastion triangulaire et tour ronde 15ème;
salle souterraine taillée à même la roche, avec 3 colonnes.

ACCES :
D553 Windstein (67110)

Le Wineck

Au lieu-dit Wineck, le château fort Wineck, appelé également Windeck ou Schmalstein, a été édifié vers 1300
pour la famille de Windstein; il a sans doute été conçu comme poste d' observation destiné à compléter le système
défensif du château du Schoeneck dont il est peu éloigné; il fut démantelé à la fin du 17ème siècle sur ordre du roi
de France. Installé sur une crête rocheuse, le château n'a conservé qu'une partie des murs en pierres de taille avec
chaînes d'angles à bossage rustique du donjon polygonal, servant de bouclier au logis modeste, qui a disparu; on y
accède par une galerie creusée dans la rocher, avec porte à mi hauteur de la falaise ; la basse-cour, du côté Est,
est limitée par une enceinte en partie conservée.

ACCES :
Wineckerthal direction Obersteinbach sur la D53.

Le Schoeneck

Château-fort : probablement construit au début du 13ème siècle et détruit, le château de Schoeneck est reconstruit en 1286 par les soins de l'évêque de Strasbourg. Au 16ème siècle, le château est modernisé par les Durckheim, notamment au niveau du système défensif. Le château est détruit à la fin du 17e siècle, en 1680 par les Français.
​Après la Révolution, les vestiges sont achetés par la famille de Dietrich. L'entrée principale du château, au SUD, est défendue par deux bastions carrés munis de canonnières. A l' OUEST, courtine rectiligne fermant la basse-cour; à l' EST, longue muraille flanquée de deux tours. La porte d'entrée du château était précédée d'un pont-levis. Ruines sur une crête rocheuse (380 m) : enceinte, tours 13ème siècle, bastions 16ème siècle, porte à bretèche ogivale, tour-bastion d'artillerie 16ème siècle, logis seigneuriaux romans.
ACCES :
Prendre à Wineckerthal la D53 vers Obersteinbach, il y a un parc à voitures au col de Langthal, puis un sentier fléché qui vous mènera au château.

Le Wittschlœssel 

Construit au Xlllème siècle. Plutôt une tour de garde. Mentionné seulement en 1657 à l'occasion d'une description de limite de seigneurie. Détenteurs des Lichtenberg puis Eckbrecht de Durckheim. Détruit en 1677 (Histoire liée au château de Schoeneck). Au lieu-dit Wittschloessel, l'histoire de ce château-fort est peu connue ; il fut détruit à la fin
du 17ème siècle. Installé sur une crête rocheuse, le château dit Wittschloessel était une simple tour de guet dominant
la vallée d'Obersteinbach; il n'en subsiste que quelques vestiges de murs de grès. Ruines du château de Wittschloessel (440 mètres) sur un éperon rocheux. Cette forterresse était un simple avant-poste dominant la vallée d'Obersteinbach; il n' en subsiste que quelques vestiges de murs de grès. Ce devait être un fortin qui complétait la sécurité du Schoeneck. Mais il y a très peu d'informations de ce château. Cette ruine est composée de deux rochers sur le sommet de la montagne. Entre les deux rochers une chambre chassée. Des trous de poutre dans les rochers
ainsi que les restes d'une paroi d'un bâtiment penché.
ACCES :
Les vestiges du château du Wittschlœssel sont situés sur le ban de la commune de Dambach, dans le canton de Niederbronn-les-Bains, à proximité du sentier qui va d'Obersteinbach à Niederbronn-les-Bains, dans le parc naturel régional des Vosges du Nord.

Le Hohenfels

Au lieu-dit : Hohenfels Château de Hohenfels : 14e siècle ; 15e siècle ; 16e siècle vestiges en totalité y compris les éléments troglodytiques (cad. 9 1, 2) : inscription par arrêté du 30 décembre 1985, Fouilles effectuées au 20 siècle.
Le château Hohenfels a été édifié vers 1300 ; il est cité pour la première fois vers 1293 ; détruit en 1423 par les troupes de Strasbourg et de Haguenau, et une seconde fois, peut-être en 1525 (guerre des Paysans). Le château de Hohenfels est construit sur un piton, d' accès difficile; la barre rocheuse a été profondément entaillée du côté nord-est ;
de la basse-cour, il ne subsiste que des fragments de murs et une citerne ; la plate forme ouest a conservé quelques vestiges, ainsi qu' une petite salle creusée dans le rocher ; le logis seigneurial, au sommet du rocher est, a conservé son mur nord en pierres de taille à bossage, sur trois niveaux. Ruines du château restes de murs et du donjon, marques de tâcherons.

ACCES :
Dans le village de Dambach (67110), se diriger vers Neunhoffen et prendre le sentier du Club Vosgien balisé d'une croix jaune.