Les Chapelles

Offwiller

D' après certains auteurs, serait une église conventuelle ; elle aurait été construite au 14e siècle ou au 15e siècle ; elle est citée pour la première fois en 1450 ; en 1507, on sait qu' elle était en mauvais état, et qu' en 1760, elle était abandonnée. Le plan au sol de l' édifice est encore lisible ; il subsiste un pan de mur dans l' angle duquel était logé une tourelle d' escalier  circulaire gros-oeuvre : grès ; moellon ; enduit - étages : 1 vaisseau - état : vestiges type d'étude : inventaire préliminaire - date d'enquête : 1994 rédacteur(s) : Poinsot Gilbert ; Rachedi Abde N° notice : IA67005333 - © Inventaire général, 1994 Dossier consultable : service régional de l'inventaire Alsace Palais du Rhin - Place de la République 67000 STRASBOURG - 03.88.23.42.00

ACCES :
Rue Hanau-Lichtenberg
Offwiller (67340)

Rothbach

Le "Tierkirchlein", dont la construction remonte probablement au XIII ème siècle, était un lieu de pèlerinage très fréquenté au Moyen-Âge Des pèlerins des villages environnants, dans l'espoir d'écarter les risques de maladies de leurs animaux domestiques, invoquaient le saint patron du Tierkirchlein.
Ils introduisaient, en guise d'offrandes, des pièces de monnaie en cuivre dans les interstices des murs, ou - héritage de traditions païennes - déposaient dans le choeur des balais en bois de bouleau afin de conjurer les mauvais esprits. Une sculpture ravinée par le temps - une tête de bélier - disparue depuis quelques années, se trouvait au point de convergence des arceaux de fenêtre.
Le Tierkirchlein lui-même a été érigé sur l'emplacement
d'un ancien lieu de culte païen. A l'époque du paganisme dominant, les animaux étaient déjà placés sous la protection d'une divinité. En contrebas, les niches creusées dans le rocher en sont peut-être les derniers témoins.

ACCES :
Parking "Laeschmuehle" à côté du ruisseau le "Weinbaechel" prendre le balisage "anneau bleu" en passant par le "Seelhof"
Rothbach (67340)